Tour de la Combe Arbey - 23V
>>
Accueil
>
VTT/VTTAE
>
Tour de la Combe Arbey - 23V
Lamoura

Tour de la Combe Arbey - 23V

En famille
Faune et flore
Naturel
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Un parcours d’initiation court qui vous fera longer l’agréable Combe Arbey sur des chemins et des sentiers assez roulants.

Suivre le balisage n°23 vert

Itinéraire officiel - réseau Geotrek du Parc naturel régional du Haut-Jura



Les 2 patrimoines à découvrir

  • Géologie

    Géologie du Jura : Combe Arbey

    Une combe est une vallée creusée par l'érosion de la voûte anticlinale d'un pli. Plus simplement, il s’agit du sommet d’une montagne en forme de plis qui s’est creusé. La combe est entourée par des versants escarpés : les crêts. Cette formation géologique est particulièrement fréquente dans le Jura car son sol est riche en calcaire, roche qui s’use rapidement sous l’action de l’eau et du gel.

    Arbey vient du patois Arp, qui signifie "alpage". Il désigne ici un chalet d'alpage.

  • Savoir-faire

    Les lapidaires

    La région de Lamoura est réputée pour son artisanat de la pierre précieuse, étrange activité pour un village loin de tout filon !

    Par le passé, les Lamourantins étaient agriculteurs, mais les rudes conditions climatiques hivernales rendaient le travail aux champs impossible. L'hiver était donc consacré aux travaux d'intérieur peu rémunérateurs. Mais deux événements changèrent ces habitudes : en 1550, Lamoura accueillit des catholiques genevois chassés par les protestants, qui amenèrent avec eux leur savoir-faire : le travail des gemmes. Puis, en 1685, la révocation de l'Édit de Nantes poussa les lapidaires et diamantaires de Paris à fuir vers la Suisse, et certains s'installèrent dans le Haut-Jura. Les lapidaires confièrent alors de menus travaux aux paysans hauts-jurassiens, qui y trouvèrent une source de revenus complémentaires. Ces travaux d'hiver étaient appelés "métiers de fenêtres" car il était nécessaire de se placer devant une ouverture pour jouir d'une bonne luminosité. Cette habitude a d'ailleurs laissé ses marques dans l'architecture, puisque de nombreuses maisons possèdent des fenêtres d'une grandeur inhabituelle dans une région où, au contraire, on réduisait la taille des ouvertures pour se protéger du froid.

    La fin du XIXème siècle voit l'installation de plusieurs usines et la mise en place de coopératives. On estime qu'en 1920, pas loin de 8 000 lapidaires étaient installés dans le Haut-Jura. Mais le krach de 1929 puis la Seconde Guerre mondiale bouleversent l'économie et peu d'entreprises lapidaires et diamantaires survivent dans le Haut-Jura. Aujourd'hui, il ne reste plus que quelques artisans, véritables artistes, qui savent dompter la lumière et faire rayonner les pierres de toute leur beauté.

Description

  1. 0 km - Dos à l'Office de tourisme de Lamoura (LAMOURA OT), suivez à gauche la RD25 qui traverse le centre du village en direction du Bruchet. Prenez ensuite à droite la petite route goudronnée en direction du Haut du Bruchet qui monte au-dessus du village.
  2. 0.5 km - Au carrefour du Haut du Bruchet, tournez à droite pour suivre le chemin enherbé qui monte puis longe la Combe Arbey en direction de Tresberruy. Le chemin alterne entre terrains de pierre et de terre, avec quelques passages boueux par temps humide. Le chemin finit par déboucher sur une combe. Suivez l’itinéraire qui monte sur la gauche et retournez dans les bois.
  3. 2.4 km - Arrivé au carrefour de Tresberruy, prenez à gauche le chemin très roulant en direction des carrefours de la Combe Arbey puis du Haut du Bruchet pour redescendre au village de Lamoura. Au carrefour du Bruchet, soyez prudent pour reprendre à gauche la RD25 qui vous ramènera à LAMOURA OT.
  • Départ : Lamoura
  • Arrivée : Lamoura
  • Communes traversées : Lamoura

Profil altimétrique


Recommandations

Avant de partir, nous vous conseillons de lire la rubrique Conseils aux randonneurs, de vous équiper convenablement, de porter un casque, de vérifier l’état de votre vélo, de prendre de quoi vous ravitailler et réparer (kit crevaison, maillon rapide, clés 6 pans…), de consulter la météo et de prendre un téléphone chargé. Dans tous les cas, ne surestimez pas vos forces et ne vous engagez pas sur un sentier trop technique pour vous. Sachez renoncer, faire demi-tour ou descendre du vélo.

Dans le Jura, les parcours VTT empruntent des chemins et sentiers dans des propriétés privées qui peuvent également servir à d’autres activités. Merci de respecter les lieux en restant sur les sentiers balisés et en respectant les autres usagers qui sont prioritaires (randonneurs, vététistes, cavaliers, mais aussi exploitants forestiers, vignerons, bergers…). Il convient donc d’adapter et de maîtriser sa vitesse.

Le Jura est un département nature et sauvage, merci de respecter l’environnement dans lequel vous évoluez : Ne jeter aucun détritus, ne faites pas de feu, ne cueillez pas les fleurs sauvages. Respectez la tranquillité du bétail et de la faune sauvage en restant éloigné des troupeaux, en tenant votre chien en laisse et en refermant les barrières derrière vous. Renseignez-vous sur les zones de protection de biotope, réserves naturelles ou zone Natura 2000 dans lesquelles des restrictions sont applicables.

En cas de travaux forestiers (abatage, débardage…), de travaux sur les sentiers (réfection de sentier, débroussaillage…) ou de zones de chasse en cours ou battue pour votre sécurité, sachez renoncer et faire demi-tour.

Lieux de renseignement

Office de tourisme de la Station des Rousses

495 rue Pasteur, 39220 LES ROUSSES

https://www.lesrousses.com/infos@lesrousses.com03 84 60 02 55

Accès routiers et parkings

Depuis Saint-Claude, prendre la direction de Septmoncel/Lamoura par la D436. A la sortie de Septmoncel, prendre la D25 en direction de Lamoura.

Stationnement :

Parking de l'Office du Tourisme de Lamoura

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
1