Tour des Roches d'Orvaz - 39B
La Pesse

Tour des Roches d'Orvaz - 39B

Faune et flore
Géologie
Naturel
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Forêts, clairières et prairies, pleines de vies, avec en point d'orgue, pour une pause méritée, les falaises dentelées des Roches d'Orvaz qui offrent une vue dégagée sur la vallée de la Semine et le cirque d'Orvaz.

La diversité des paysages et des chemins rend cet itinéraire très agréable et accessible. Les seules difficultés se trouvent dans les sentiers forestiers de la forêt du Chapuzieux qui peuvent être humides et terreux.

Suivre le balisage n°39 bleu


Itinéraire officiel - réseau Geotrek du Parc naturel régional du Haut-Jura

Les 7 patrimoines à découvrir

  • Géologie

    Petit poljé de Chaudezembre

    Observez le paysage qui vous entoure. Il peut rappeler les Causses : une zone relativement plane et dégagée, bordée, notamment à l'est, d'un relief escarpé recouvert de forêt.

    Appelé poljé, cette formation géologique se définit comme une dépression fermée de plusieurs kilomètres de diamètre dont les eaux s'évacuent par infiltration dans les roches calcaires.

    Remarquez un peu plus loin sur votre gauche la présence de lapiaz légèrement marqués, qui ressortent des pâturages. Ces roches calcaires ont été érodées par le ruisselement des eaux de pluies et par les variations de température.
  • Faune

    La Gélinotte des bois, un oiseau très discret

    À peine plus grosse qu’une poule naine, la silhouette de la Gélinotte des bois est assez massive, avec des pattes et une queue assez courtes. Son plumage est délicatement nuancé, et lui permet de se camoufler dans son environnement.

    Au printemps, elle se nourrit des bourgeons de noisetiers ou autres arbustes qui couvrent le sol des forêts. Très discrète, vous pourrez peut être l’entendre s’envoler précipitamment à votre arrivée. Attention, à partir du mois de juin, un individu qui ne se sauve pas peut chercher à protéger ses petits. Écartez-vous discrètement.
  • Faune

    Le Tichodrome échelette

    Oiseau des hautes montagnes l’été, le Tichodrome échelette gagne le Jura entre l’automne et le printemps. De la taille d’un moineau, c’est sur les falaises que vous aurez peut-être la chance de l’apercevoir. Arpenteur infatigable, il la parcourt à la recherche de petits insectes ou araignées dans les fissures. Ce sont ses ailes d’une rouge vif qui vous permettront peut être de le repérer.
  • Faune

    Le Faucon pèlerin

    Loopings, piqués vertigineux, poursuites ; lors de la période nuptiale, qui a lieu en février-mars, les deux partenaires se livrent à des jeux aériens spectaculaires. La vitesse de ce rapace peut dépasser 350 km/h lors d’un piqué vertical. Cette rapidité lui permet de capturer des oiseaux en vol pour se nourrir. Cette habilité a été utilisée par les fauconniers, comme arme de chasse.
  • Milieux naturels

    Les Roches d'Orvaz

    Cette longue falaise de calcaire «friable» rend visible l’action de l’érosion; les failles se dessinent sous vos pieds. (Prudence en longeant la falaise, restez sur le sentier). Les Roches d’Orvaz dominent le hameau et la combe d’Orvaz. Face à elle, la Roche Fauconnière, appelée ainsi en raison de sa ressemblance avec un faucon aux ailes déployées, surplombe la vallée de la Semine.
  • Histoire et Patrimoine

    La Pesse - Le village

    La Pesse, nommée à l'époque La Haute-Molune, est née en 1832 par ordonnance de Louis-Philippe. Mais c'est en 1907 qu'à la demande des habitants du village un décret, signé par Clémenceau, officialisa le nom de La Pesse.

    L'agriculture, l'élevage et la production de lait A.O.C., le tourisme et le sport en hiver comme en été, l'artisanat tourné vers les produits du bois sont la preuve de l'esprit d'entreprise et de performance écologique de la communauté villageoise.

    Espaces et panoramas aux paysages ouverts et forestiers ; paradis des sports d'hiver qui tiennent une place importante dans l'activité locale (ski de fond et nordique, chiens de traîneaux, raquettes) ; cadre privilégié des performances de randonnée pédestre, équestre, à VTT ou à vélo ; forêts et roches préservées qui abritent une flore exceptionnelle et de nombreuses espèces sauvages (rapaces, chevreuils et biches, renards et lynx) et des zones d'étude et de protection de la forêt et du Grand Tétras ; loisirs variés et originaux, élevages, de lamas.

    A La Pesse, les hébergements aussi illustrent ce dynamisme et cette originalité : à côté des gîtes et chambres d'hôtes, des yourtes, des tipis, des roulottes, des cabanes perchées, des fermes traditionnelles restaurées avec passion.

    Un grand souci de qualité et de tradition anime les lieux de restauration : restaurants, tables d'hôtes, fabrication de charcuteries et vente de fromages locaux.

    La vie culturelle du village surprend par son dynamisme : quantité d'associations, une bibliothèque, des concerts, du théâtre ; de grands événements culturels ou sportifs (Festival Azimut, courses de ski nordique, La Forestière en VTT ou l'Ultra Trail UTTJ, le championnat belge de chiens de traîneaux, etc).

    Le saviez-vous ?
    La Pesse signifie l'épicéa en patois jurassien. En effet, un grand épicéa marquait l'entrée du village en 1907.
  • Histoire et Patrimoine

    La Pesse - Le village

    La Pesse, nommée à l'époque La Haute-Molune, est née en 1832 par ordonnance de Louis-Philippe. Mais c'est en 1907 qu'à la demande des habitants du village un décret, signé par Clémenceau, officialisa le nom de La Pesse.

    L'agriculture, l'élevage et la production de lait A.O.C., le tourisme et le sport en hiver comme en été, l'artisanat tourné vers les produits du bois sont la preuve de l'esprit d'entreprise et de performance écologique de la communauté villageoise.

    Espaces et panoramas aux paysages ouverts et forestiers ; paradis des sports d'hiver qui tiennent une place importante dans l'activité locale (ski de fond et nordique, chiens de traîneaux, raquettes) ; cadre privilégié des performances de randonnée pédestre, équestre, à VTT ou à vélo ; forêts et roches préservées qui abritent une flore exceptionnelle et de nombreuses espèces sauvages (rapaces, chevreuils et biches, renards et lynx) et des zones d'étude et de protection de la forêt et du Grand Tétras ; loisirs variés et originaux, élevages, de lamas.

    A La Pesse, les hébergements aussi illustrent ce dynamisme et cette originalité : à côté des gîtes et chambres d'hôtes, des yourtes, des tipis, des roulottes, des cabanes perchées, des fermes traditionnelles restaurées avec passion.

    Un grand souci de qualité et de tradition anime les lieux de restauration : restaurants, tables d'hôtes, fabrication de charcuteries et vente de fromages locaux.

    La vie culturelle du village surprend par son dynamisme : quantité d'associations, une bibliothèque, des concerts, du théâtre ; de grands événements culturels ou sportifs (Festival Azimut, courses de ski nordique, La Forestière en VTT ou l'Ultra Trail UTTJ, le championnat belge de chiens de traîneaux, etc).

    Le saviez-vous ?
    La Pesse signifie l'épicéa en patois jurassien. En effet, un grand épicéa marquait l'entrée du village en 1907.

Description

Depuis LA PESSE, rejoindre l'Eglise de la Pesse puis prendre la route en direction du lieu-dit Chaudezembre.
  1. Continuer par la gauche sur une route goudronnée entourée de pâturages qui monte pour rejoindre La carrière.
  2. Poursuivre en direction de l'Ancienne Fromagerie en continuant 400 mètres sur cette même route, puis bifurquer à gauche au niveau du Cernois Bouiller en suivant un sentier herbeux d'un pâturage. D'ici, traverser une longue forêt par une succession de sentiers herbeux, rocailleux et terreux, ainsi qu'une petite portion de chemin forestier. Présentant peu de dénivelé, cette partie du parcours peut être humide, et nécessite d'être prudent.
  3. A la route D 25, descendre le chemin herbeux puis caillouteux sur la droite, qui la rejoint 400 mètres plus loin au niveau d'un hangar. Poursuivre à droite la D25 jusqu'à l'Ancienne Fromagerie.
  4. Bifurquer à gauche (prudence), pour monter une petite route jusqu'au point de vue des ROCHES D'ORVAZ.
  5. Continuer sur la route jusqu'à un point de vue aménagé (descendre du vélo). De retour sur la route, continuer vers le Montelet.
  6. Bifurquer à gauche par un chemin forestier (rester sur la route forestière) puis par un sentier terreux et caillouteux pour déboucher au Bois du Cernétrou.
  7. Rejoindre le Col de Sur la Semine par un petit sentier herbeux à gauche au milieu de pâturages, aménagés de passages VTT, puis rejoindre la D25.
  8. Prendre à droite, le retour à l'Église de la Pesse se fait par cette route.
  • Départ : La Pesse
  • Arrivée : La Pesse
  • Communes traversées : La Pesse et Les Bouchoux

Météo


Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.

Grand tétras

Le Grand Tétras est une espèce emblématique des forêts de montagnes françaises. Son apparence et son comportement font de lui un oiseau très atypique. Pouvoir l’observer relève d’un vrai défi, tant cet oiseau est discret, mais s’avère être un souvenir mémorable.

En hiver, son activité est réduite au minimum. Il passe la quasi-totalité de la journée perché dans un arbre et consomme uniquement des aiguilles de sapin. Une nourriture très peu énergétique. Cette période est critique pour sa survie. Un oiseau subissant un dérangement régulier va puiser dans ses maigres réserves et finir par en subir les conséquences. Sa sensibilité à la prédation aura augmenté, ou bien il dépérira simplement à cause du manque d’énergie. Une autre période critique prend place du printemps au début de l’été avec la couvaison. Si la poule est surprise plusieurs fois, elle va abandonner le nid et laisser ses poussins seuls, sans protection. La survie des jeunes étant déjà très faible naturellement, ce phénomène accentue, d’autant plus, ce risque de mortalité chez les jeunes oiseaux.

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Grand tétras en période de nidification sont principalement les pratiques sportives terrestres comme la randonnée, le ski, le VTT.
Domaines d'activités concernés :
Manifestation sportive, Terrestre
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuindéc.
Contact :
Parc naturel régional du Haut-Jura
29 Le Village
39310 Lajoux
03 84 34 12 30
www.parc-haut-jura.fr

Recommandations

Prudence à la traversée de route à l'Ancienne Fromagerie.
Prudence aux abords des falaises des Roches d'Orvaz.

Parcours accessible au VTTAE avec changement de difficulté : parcours vert

Avant de partir, nous vous conseillons de lire la rubrique Conseils aux randonneurs, de vous équiper convenablement, de porter un casque, de vérifier l’état de votre vélo, de prendre de quoi vous ravitailler et réparer (kit crevaison, maillon rapide, clés 6 pans…), de consulter la météo et de prendre un téléphone chargé. Dans tous les cas, ne surestimez pas vos forces et ne vous engagez pas sur un sentier trop technique pour vous. Sachez renoncer, faire demi-tour ou descendre du vélo.

Dans le Jura, les parcours VTT empruntent des chemins et sentiers dans des propriétés privées qui peuvent également servir à d’autres activités. Merci de respecter les lieux en restant sur les sentiers balisés et en respectant les autres usagers qui sont prioritaires (randonneurs, vététistes, cavaliers, mais aussi exploitants forestiers, vignerons, bergers…). Il convient donc d’adapter et de maîtriser sa vitesse.

Le Jura est un département nature et sauvage, merci de respecter l’environnement dans lequel vous évoluez : Ne jeter aucun détritus, ne faites pas de feu, ne cueillez pas les fleurs sauvages. Respectez la tranquillité du bétail et de la faune sauvage en restant éloigné des troupeaux, en tenant votre chien en laisse et en refermant les barrières derrière vous. Renseignez-vous sur les zones de protection de biotope, réserves naturelles ou zone Natura 2000 dans lesquelles des restrictions sont applicables.

En cas de travaux forestiers (abatage, débardage…), de travaux sur les sentiers (réfection de sentier, débroussaillage…) ou de zones de chasse en cours ou battue pour votre sécurité, sachez renoncer et faire demi-tour.

Lieux de renseignement

Office de Tourisme Haut-Jura Saint-Claude

3, place de l’Abbaye, 39200 SAINT-CLAUDE

https://www.haut-jura-saint-claude.comcontact.ot@hautjurasaintclaude.fr03 84 45 34 24

Accès routiers et parkings

À 15 km au sud de Saint-Claude, par la D124 et la D25.

Stationnement :

Parking de l'Eglise de La Pesse

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :